30/11/2008

Le chemin des dix plaisirs

Pour être la joie de Dieu

comme Marie,

les Annonciades suivent le chemin

des dix plaisirs

C’est en méditant tous les passages de l’Évangile où Marie est présente que sainte Jeanne, en collaboration avec le père Gabriel Maria, a mis en lumière dix manières, dix attitudes par lesquelles la Vierge Marie a plus à Dieu en pensées, en paroles et en actions.

 j0427726Ces dix attitudes évangéliques, appelées aussi vertus, que Marie a vécues dans sa vie quotidienne, sainte Jeanne aimait les appeler les dix plaisirs par lesquels Marie s’est rendue parfaitement agréable à la Sainte Trinité. Ce sont : la pureté, la prudence, l’humilité, la foi, la louage, l’obéissance, la pauvreté, la patience, la charité et la compassion.

Ces dix attitudes évangéliques sont les fruits que l’Esprit Saint a fait mûrir dans le cœur de Marie et qu’il désire faire grandir dans le cœur de celles qui se laissent, comme Marie,  couvrir de son ombre. Elles sont autant de facettes qui nous permettent concrètement d’exprimer notre amour pour Dieu et pour nos frères et sœurs ; autant de manières de faire le bon plaisir de Dieu avec toute la délicatesse d’amour et toute la gratuité que compote cette expression.

18:28 Écrit par Annonciade dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

25/11/2008

Accueillir - Jean VANIER

 

Accueillir,

c’est donner de l’espace à l’autre

 

Accueillir quelqu’un, ce n’est pas le prendre pour l’étouffer ou le changer selon mes idées et ma façon de voir. Accueillir, c’est donner de l’espace à l’autre à l’intérieur de moi pour qu’il puisse m’apporter quelque chose, et par le fait même me transformer un peu.

 

L’accueil est une ouverture, une capacité et un désir d’évolution, de changement et de croissance. Si je crois que je sais tout et que je dois agir en seul maître, je n’accueille plus. Je n’admets pas que j’ai encore à grandir.

 

Dans l’accueil, il y a un  élément d’inattendu. Je n’agis plus en maître, je reçois ce qui m’est donné. Recevoir quelqu’un pour prendre dans ses idées ce qui peut n’enrichir et le rejeter quand il me dérange, ce n’est pas l’accueil. Accueillir, c’est s’exposer à un risque. Il y a un élément d’insécurité…

 

La vie est risque. L’amour est risque. C’est en risquant qu’on devient vivant et aimant. Et le fruit de ce risque, c’est la fidélité de l’amour, la tendresse éprouvée, la célébration d’une alliance, d’une amitié et d’une confiance mutuelle.

 

Jésus dit : « Celui qui accueille un de  ces petits enfants en mon nom m’accueille, et celui qui m’accueille, accueille celui qui m’a envoyé ».

 

L’accueil est le chemin qui mène vers la libération du cœur, vers la vérité et vers Jésus. C’est le chemin  vers une société renouvelée, fondée sur l’amour.

 

Jean VANIER

 

DSC00077

18:56 Écrit par Annonciade dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

20/11/2008

L'origine de l'annonciade en Belgique (2)

Elles devinrent de plus en plus nombreuses et, à la demande d'autres curés, plusieurs couvents furent fondés à partir de Veltem.  Au fil des ans, certains d'entre eux devinrent indépendants et fondèrent à leur tour de nouvelles maisons.
Il existe aujourd'hui, à côté de la congrégation annonciade de Veltem, celles de Berchem, Itterbeek, Huldenberg, Heverlee et depuis 1998, de Jocotan au Guatemala.

 

l%20hist2

 

A l'initiative du chanoine Pierre François Xavier Temmerman, une communauté annonciade a été fondée à Heverlee.
A l'époque, il n'existait pas encore d'enseignement postprimaire pour les jeunes filles de milieux modestes.  Fort préoccupé des conséquences sociales qu'entraînait cette situation, l'abbé Temmerman fonda, avec l'aide de quelques soeurs annonciades d'Huldenberg, "l' institut du Sacré Coeur et de l'Immaculée Conception" avec internat, à Heverlee.  Le chanoine Temmerman avait uns sens aigu des méthodes d'éducation et d'enseignement.  Il enrichit ce charisme pédagogique en introduisant le style d'assistance éducative et la méthode préventive de Don Bosco.  La communauté des soeurs annonciades devint une congrégation autonome dès 1907.  Aussi bien la congrégation que l'institut du Sacré Coeur d'Heverlee connurent rapidement un essor remarquable.

 

l%20hist10
Dès 1931, la congrégation d'Heverlee envoya des missionnaires en Afrique, d'abord au Congo, puis aussi au Burundi.  A leur tour, les soeurs annonciades du Congo allèrent fonder en 1999 la communauté de Messa-Mvélé, près de Yaoundé au Cameroun.
Ainsi donc, la congrégation des annonciades d'Heverlee est devenue internationale.

 

l%20hist1
Récemment, en l'an 2000, elle participa au lancement d'un nouveau projet, à Menton, au sud de la France.  Les moniales du monastère de l'Annonciade de Thiais (près de Paris), les annonciades apostoliques d'Heverlee ont pour but d'approfondir, avec les membres de la fraternité annonciade locale, la spiritualité évangélique et mariale qui leur est commune.  Conscientes que le charisme qu'elles ont reçu est aussi destiné à toute l'Eglise, elles veulent également rechercher ensemble des méthodes adéquates pour le promouvoir.
 

18:50 Écrit par Annonciade dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer

15/11/2008

L'origine de l'annonciade en Belgique (1)

geschi7

Remontons dans le temps jusqu'en 1797, en Belgique, au temps de la Révolution française.  Pierre Jacques De Clerck est curé à Veltem, non loin de Louvain.
Il constate que, dans son village, les gens sont très pauvres et ne peuvent pas envoyer leurs enfants à l'école.  Ceux-ci doivent aider leurs parents aux travaux des champs ou aller mendier.  En dehors de cela, ils passent leur temps dans la rue et échouent dans le cercle vicieux de la pauvreté, de l'ignorance et de la misère.  Il décide d'ouvrir une école pour eux.
Quelques jeunes filles viennent l'aider.  Elles habitent ensemble et forment bientôt une communauté de soeurs.  L'abbé De Clerck leur donne une règle de vie et leur communique une grande ardeur au travail et un amour de préférence pour les enfants et pour les malades.  Elles vont en effet visiter ces derniers en dehors des heures de classe.  Mais, à cause de la situation politique, elles ne sont pas officiellement reconnues comme religieuses.

 

Johannablog

 

Le successeur de l'abbé De Clerck, l'abbé Thijs, y réussira en 1833 et leur donne, à côté de leur règle de vie, la règle de l'Ordre des Annonciades.  Cet ordre contemplatif a été fondé en France, en 1502, par sainte Jeanne de France.  Il est basé sur une spiritualité mariale: devenir 'd'autres Marie' dans le monde d'aujourd'hui.  Depuis leur reconnaissance par l'Eglise comme congrégation apostolique, les soeurs sont appelées: "religieuses annonciades".

 

15:54 Écrit par Annonciade dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

11/11/2008

Marie dans l'Évangile(2)

01-page-15


Pour l'annonciade,

regarder Marie dans l'Évangile,

c'est prendre avec elle

le chemin de la foi

    en la Parole de Dieu

                             et communier à sa béatitude 

 

  • La recherhe de Jésus

Sans comprendre, Marie garde et médite cette parole de Jésus en son coeur jusqu'à ce que l'Esprit lui en révèle progressivement le sens.

  • Le mariage de Cana

Marie fait de la parole éprouvante de Jésus une occasion de foi en disant aux serviteurs : "Quoi qi'il  vous dise, faites-le."

  • La vraie famille de Jésus

Cette réponse de Jésus Exalte Marie pour ce qui fait la profondeur de son être, son écoute et sa foi en la Parole de Dieu.

  • Au pied de la croix

Ferme  dans la foi, comme à l'annonciation, Marie dit oui. De mère de Jésus elle devient mère de l'Église.

  • La Pentecôte

Dans tous les temps, Marie demeure au coeur de l'Église appelant de sa prière le don de l'esprit et l'invitant au silence du coeur pour l'accueillr.

16:47 Écrit par Annonciade dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

05/11/2008

Marie dans l'Évangile(1)

      

marie_red

Pour l'Annonciade,

regarder Marie dans l'Évangile,

c'est prendre avec elle

le chemin de la foi

en la Parole de Dieu

   et communier à sa béatitude

 

  • L'Annonciation

Marie s'abandonne à la Parole qui lui dite de la part de Dieu afin qu'elle devinenne vivante en elle.

  • La Visitation

A la suite d'Élisbeth toutes les génération proclament Marie  bienheureuse grâce à sa foi en la Parole qui lui a été dite.

  • La Nativité

Son écoute des bergers fait entrer Marie dans l'émerveillement qui se prolonge dans le souvenir et la médiation.

  • La Présentation de Jésus

Silencieuse, à l'écoute de Syméon, Marie comprend qu'avec Jésus elle sera intimement mêlée à la contestation qui atteindra son fils.

  • La fuite den Égypte

Que la Parole lui vienne directement de Dieu ou qu'elle lui parvienne par l'intermédiaire de Joseph, Marie écoute et obéit avec foi.

(à suivre) 

16:25 Écrit par Annonciade dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

01/11/2008

Prière sainte Jeanne de France

           

                         

                        O,  Marie
IMG
  Vierge et mère de Jésus

donnez-moi de penser

de dire et de faire

ce qui plaît le plus à Dieu

et à vous-même

Sainte Jeanne de France

16:33 Écrit par Annonciade dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer