28/03/2009

Accueillir la bonne nouvelle

tournesol

 

Accueillir la bonne nouvelle

Dieu de l’Alliance

nous te bénissons pour a présence

au milieu de nous et nous te prions :

Donne –nous d’accueillir la Bonne nouvelle

que tu nous dis en ton Fils Jésus

et de témoigner par toute notre existence

que tu es Dieu qui nous fait vivre,

dès aujourd’hui et jusqu’aux siècles des siècles.

 

Une prière de la revue Signes d’aujourd’hui

 

10:19 Écrit par Annonciade dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

25/03/2009

L'Annonciation

angelico27_Altarpiece_de_l_Annonciation_1430-1432._Florence._Tempera_o_jpeg-2

 

L’évangile de Jésus Christ selon st Luc 1,26-38

 

Le sixième mois, l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille, une vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie. L'ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée de Grâce, le Seigneur est avec toi. » A cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L'ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n'aura pas de fin. » Marie dit à l'ange : « Comment cela va-t-il se faire, puisque je suis vierge ? » L'ange lui répondit : « L'Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c'est pourquoi celui qui va naître sera saint, et il sera appelé Fils de Dieu. Et voici qu'Élisabeth, ta cousine, a conçu, elle aussi, un fils dans sa vieillesse et elle en est à son sixième mois, alors qu'on l'appelait : 'la femme stérile'. Car rien n'est impossible à Dieu. » Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout se passe pour moi selon ta parole. »Alors l'ange la quitta.

 

Á l’Annonciation c’est dans la foi que Marie accueille l’inattendu des paroles que l’ange Gabriel lui dit de la part de Dieu. La question qu’elle se pose : Comment cela se fera-t-il ? N’exprime ni doute, ni peur, mais uniquement le désir de savoir si son engagement personnel est désiré par Dieu.

Aucune préoccupation en elle de l’accomplissement des paroles qui lui sont dites, car elle s’abandonne totalement à Dieu pour le laisser accomplir son œuvre en elle au cœur de sa vie telle qu’elle lui sera donnée à vivre.

 

Dans le combat di « déjà là » et du « pas encore » de notre vie spirituelle, comme Marie, donnons notre foi au « déjà là » du Seigneur dont la plénitude de la vie nous habite. Abandonnons-lui alors nos joies et nos peines et tout ce qui nous est donné à vivre dans la confiance que c’est sa présence agissante qui donne sens, fécondité et joie à tout ce que nous vivons.

De quoi nous encourager à vivre nos réalités quotidiennes dans l’abandon confiant au « déjà là » de la présence de Jésus, notre Sauveur, qui accomplit en nous le « pas encore ».

 

Sœur Andrée Descamps

 

14:43 Écrit par Annonciade dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

20/03/2009

Sa prière pour obtenir l’amour

CHIL06_023-sainte-vierge

Sa prière pour obtenir l’amour

Sainte Jeanne aimait adresser chaque jour à Marie une petite prière qu’elle apprenait à dire à ses filles et même à ses proches. Elle est donnée à votre réflexion et à votre prière. 

« Marie, très digne Mère de Jésus,
faites de moi votre digne Ancelle et servante.
Donnez-moi la grâce d’être toujours en votre grâce.
Et que toute créature que j’aime, je l’aime pour qu’elle vous aime.
Donnez-moi la vertu et la grâce que toute personne qui vous aime m’aime.
Et qu’elle ne m’aime sinon parce que ou pour que je vous aime, afin que finalement nous puissions parvenir avec vous pour  aimer et louer éternellement notre bon Dieu et vous pareillement. Amen. »
 

20:27 Écrit par Annonciade dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

15/03/2009

Un homme de prière - Gandhi

INDE06_262-statue-gandhi

Un homme de prière
Je ne suis pas un homme de lettres ou de sciences,
j'essaie simplement d'être un homme de prière.
C'est la prière qui a sauvé ma vie.
Sans la prière, j 'aurais perdu la raison.
Si je n 'ai pas perdu la paix de l'âme
malgré toutes les épreuves,
c'est que cette paix vient de la prière.
On peut vivre quelques jours
sans manger, mais non sans prier.
La prière est la clef du matin
et le verrou du soir.
La prière, c'est une alliance sacrée
entre Dieu et les hommes...

Gandhi

14:35 Écrit par Annonciade dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

10/03/2009

Chaque matin – Guy Gibert

dyn006_original_500_375_pjpeg__3f7477ba91e2b71083e6bfc6f571e145

Chaque matin

Chaque matin, dès que je me réveille, je prie pour que toute la journée j'essaie d'aimer. Une heure d'intimité absolue avec Celui qui me fait vivre. Je dis : « Seigneur, je T'aime, je sais que je vais en baver toute la journée avec les jeunes emmerdeurs dont je m'occupe et que j'aime tant. Reste avec moi. »
Par expérience, je sais que si je ne commence pas ma journée par la lecture d'un texte d'Évangile après mon café et ma clope, c'est fichu. Je lis le texte, j'attaque par une prière et j'étudie. Je note des passages et je retiens une petite phrase. Ce peut être aussi simple que « L’espérance gagnera. » Je l'écris à l'encre rouge sur un post-it que je glisse dans mon paquet de cigarettes : ainsi, tout au long de la journée, je la retrouve.
Le Seigneur n'a pas dit : « Donne-nous aujourd'hui le pain pour une semaine. » Mais : « Donne-nous chaque jour notre pain quotidien. » Il s'agit chaque jour de trouver la force pour vingt-quatre heures. Et chaque jour nous amène sa force.
Et ne dites pas que vous n'avez pas le temps. Si vous passiez autant de temps à prier qu'à regarder la télévision, vous seriez les plus grands priants du monde...

Guy Gibert

 

12:06 Écrit par Annonciade dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

08/03/2009

La prière des deux pressoirs

christ-icone-croix

 

La prière des deux pressoirs

Sainte Jeanne honorait avec beaucoup d’amour les souffrances de la Vierge Marie qu’elle unissait à celles de son Fils et qu’elle appelait les deux pressoirs. Dans sa foi en la fécondité de leurs souffrances, elle aimait répéter cette prière :

« O bon Jésus, par les douleurs que vous avez souffertes sur la croix et par celles que votre très sainte Mère a endurées au pied de la croix, par vos plaies et par ses larmes, pardonnez-nous nos péchés et toutes les peines qu’ils ont méritées. »

Marie elle aimait tout particulièrement garder en son cœur le souvenir de la rencontre de Jésus et de sa Mère sur le chemin du calvaire.

10:49 Écrit par Annonciade dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

01/03/2009

L’orientation fondamentale de sa prière

silence-heaven-speaking

 

L’orientation fondamentale de sa prière

Dès son jeune âge, la prière de Jeanne était entièrement orientée vers le Seigneur et vers Marie. Un seul désir l’habitant : savoir comment faire leur bon plaisir. C’est ainsi qu’elle priait très souvent le Seigneur qu’il lui plût de lui inspirer ce qui lui serait le plus agréable.
Cette  même prière, Jeanne l’adressait également à la Vierge Marie car c’était tout son désir «  de la servir, de l’honorer et de lui faire plaisir. »
Quel contraste avec la prière des hommes et des femmes de son temps pour « qui ce qui compte le plus au jugement de l’ensemble pour aller vers Dieu, c’est de multiplier les activités religieuses en tous genres », et de s’adresser à Dieu et plus encore à ses saints pour obtenir protection et bienfaits.
Jeanne, elle, est totalement désintéressée dans sa prière. Elle semble avoir ignoré tout repli sur soi. La Chronique précise que son cœur était entièrement à Dieu et qu’elle ne prenait plaisir qu’à être avec lui ou à entendre parler de lui.

18:57 Écrit par Annonciade dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer