05/07/2009

faire sa joie

dsc_1037te

 

 

 

Plaire à Dieu,
C’est bien tout le contraire de chercher à se réaliser,
à mériter son amour par une perfection personnelle.
 
Faire le bon plaisir de Dieu,
vouloir faire sa joie, est une spiritualité d’amour désintéressé,
d’amour tout gratuit.
C’est l’attitude la plus désintéressée qui soit vis-à-vis d’un Dieu
dont l’amour tellement grand et humble
met en nous la capacité de faire sa joie.

 

 

 

15:23 Écrit par Annonciade dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.