27/01/2010

L'abbé de Clerck (2)

Le_cabanon

 

 

En effet, c'est pendant la période autrichienne, sous le gouvernement de l'impératrice Marie-Thérèse et de l'empereur Joseph II qu'il a fondé sa première école à Veltem.
Puis la Révolution française survint.  Pendant ces années d'occupation, l'école est plusieurs fois l'objet de destructions et de pillages.  Par ailleurs, le 15 août 1799, l'abbé De Clerck est fait prisonnier et enfermé à Cambrai jusqu'au 15 mars 1800.
La période du "Royaume des Pays-Bas" ramène un calme relatif.

Fidèle à sa vocation, l'abbé De Clerck veut faire des jeunes filles qui tiennent ses écoles des religieuses à part entière.  Le moment favorable serait-il venu? 
Pas encore.  En 1830, la Belgique devient enfin indépendante.
Ce n'est pourtant qu'après sa mort, survenue le 24 janvier 1831, que le successeur de l'abbé De Clerck, l'abbé Thijs, obtient en 1833 l'autorisation de faire des "Filles de Miséricorde" une congrégation religieuse.  A côté des Statuts du fondateur, et selon l'intention explicite de celui-ci les soeurs reçoivent la Règle de l'Ordre des Annonciades.

 

19:29 Écrit par Annonciade dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.