10/06/2010

Tout me nourrit.

PICT1353_gallay

 

 

 

 

Quand j’ai faim, quand je me sens vide, pauvre, quand je connais et accepte le manque, alors, à cette condition, je puis dire : tout me nourrit. Oui, tout me devient nourriture de vie, tout éveille en moi un plaisir unique, qui me rassasie, me fait du bien. J’accueille d’un regard neuf le monde qui m’entoure et je vois, comme dans le récit du matin du monde, que cela est bon, très bon !

 

« Le moine intérieur »  Orval, 2009

 

16:03 Écrit par Annonciade dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.