19/06/2011

La Prudence

volubilis.jpg

La Prudence

 

« A  cette parole, elle fut toute troublée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. » Lc 1, 29

 

« Quand à Marie, elle conservait avec soin tous ces événements et les méditait en son cœur. »  Lc 2,19

 

C’est avec une humble confusion que Marie écoute la salutation que l’ange Gabriel lui adresse de la part de Dieu et qu’elle apprend que c’est l’Esprit Saint qui fera d’elle la mère de Jésus, l’envoyé du père. Ces paroles sans nul doute sont restées vivantes en son cœur durant toute sa vie.

 

A la lecture priante des récits de l’enfance de Jésus dans l’Évangile de Luc, nous découvrons combien Marie reste attentive à tous les événements qui lui sont donnés à vivre. Les paroles et les agissements de Jésus ne lui sont pas toujours bien compréhensibles à première vue. C’est pourquoi elle les conserve et les médite en son cœur ce qui lui donne petit à petit d’en découvrir le sens caché et d’être ainsi préparée à être debout au pied de la croix de son fils pour accueillir sa seconde annonciation : Femme voilà ton fils. Fils voilà ta mère ! De mère de Jésus, elle devient la mère de tous ses disciples. - DA

 

11:13 Écrit par Annonciade dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.