28/06/2013

3-La louange

th1.jpg

3. La Vierge Marie, modèle de l’intercession

Marie nous apprend à écouter et à louer Dieu. Elle nous apprend aussi à lui présenter nos humbles demandes. C’est ce qui ressort du récit des noces de Cana que saint Jean nous rapporte. Il est étonnant de ce que dit Marie à Jésus. Ce n’est pas une demande mais une constatation. Comme le vin vient à manquer, la mère de Jésus lui dit : Ils n’ont pas de vin.

Marie nous apprend ainsi le vrai sens de la prière d’intercession. Elle ne dit pas à son fils ce qu’il doit faire car Dieu sait toujours mieux que nous ce qui convient à toute situation. C’est pourquoi la prière d’intercession peut consister simplement, comme Marie l’a fait, à exprimer au Seigneur une situation de détresse ou de difficulté dans la confiance que le Seigneur agira pour le mieux en lui en laissant  toute l’initiative.

La réponse de Jésus est sans doute déconcertante pour Marie. Cependant elle ne s’arrête pas à son incompréhension. De ce temps d’épreuve, elle en fait un temps de foi, de confiance en  disant aux serviteurs, comme à nous :

Quoiqu’il vous dise faites-le. Jn.2, 5

 

06:00 Écrit par Annonciade dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

17/06/2013

2-La louange

 

xir37210.jpg

 

2. La Vierge Marie, modèle de la louange

La prière de la Vierge Marie qui est d’abord accueil, n’est pas une prière centrée sur elle-même mais sur Dieu. Elle est surtout louange et action de grâces rendues à Dieu le Père pour les œuvres d’amour qu’il a faites. Le plus bel exemple en est bien sûr le Magnificat.

Marie a prononcé ce chant de louange au terme d’une journée harassante de voyage dans les régions montagneuses de Judée où elle allait en hâte à la rencontre de sa cousine Élisabeth.

Ce n’est pas dans une chapelle ou un oratoire bien douillet que Marie exulte en Dieu son Sauveur, c’est au soir d’une journée de fatigue, qu’elle exalte le Seigneur. C’est cette louange qui fut sa réponse à la salutation d’Élisabeth :

Bienheureuse celle qui a cru, ce qui lui a été dit de la part du seigneur s’accomplira.

Lc.1, 45

Il est remarquable que chaque parole du Magnificat porte avec elle tout un tissu d’allusions bibliques. Marie a dû  longuement méditer les Écritures pour qu’elles jaillissent si spontanément de ses lèvres.

Fra Angelico a bien eu raison de peindre la Vierge de l’Annonciation avec sur les genoux le livre de la Bible. Marie semble nous dire comme le psalmiste :

Magnifiez avec moi le Seigneur, exaltons tous ensemble son nom. Ps.34, 4

 

 

06:00 Écrit par Annonciade dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

09/06/2013

1-La louange

Marie dit : Mon âme exalte le Seigneur,

mon esprit  tressaille de joie en Dieu mon sauveur.

(Lc.1, 46-47) 

Marie conservait avec soin toutes ces choses,

 les méditant dans son cœur.  

(Lc.2, 19)

dyn001_original_190_156_pjpeg_2649038_47e88cf341cce0c59fb8396455d6b323.jpg 

1. La Vierge Marie, modèle de la prière 

À deux endroits de son Évangile, Luc nous présente Marie comme celle qui conserve, qui garde en son cœur les paroles entendues, les événements vécus et qui les médite

en son cœur.

Marie  nous apprend ainsi que la prière consiste d’abord à écouter Dieu, à s’émerveiller de sa parole, de son œuvre d’amour. Marie n’entre pas en prière en disant : « Écoute, Seigneur, ce que je vais te dire », mais elle lui dit plutôt comme Samuel : Parle, Seigneur, ta servante écoute. D’après 1S.9-10

Marie prie plus avec ses oreilles qu’avec sa bouche, mais elle prie surtout avec son cœur, lieu non seulement des sentiments mais aussi  lieu de la mémoire, de la réflexion, de l’intelligence spirituelle.

Marie est l’orante du cœur.

Marie conservait avec soin toutes ces choses, les méditant en son cœur tout rempli de foi en la présence du Seigneur.

 

06:00 Écrit par Annonciade dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer